2003. LE MAROC, UNE AFFAIRE D’INTÉRÊT NATIONAL

Printer-friendly versionSend to friendPDF version

C’est après avoir observé ce qui se passait en Espagne et avoir acquis une certaine expérience dans son pays, que Michel Ayello, aujourd’hui décédé, convainquit Atlas Farming (Marrakech) de réaliser la première plantation d’Arbequine en suivant ce modèle. Ce fut justement peu après que le Roi du Maroc déclara la culture de l’olive comme la plus stratégique pour ce pays du Maghreb dans le futur, et annonça officiellement un nouveau Plan Oléicole National, dont l'objectif est de passer de 500 000 Ha d’olivier à 1M en 2010. La location des terrains publics (SODEA) aux entreprises privées, sous la condition de développer de nouveaux projets agricoles, a permis, entre autres, que le nombre d’hectares plantés au sein de ce système se soit développé d’une façon spectaculaire en un temps record. Le Maroc se présente désormais comme l’un des nouveaux pôles oléicoles de la Méditerranée.