2000. LE PORTUGAL, SUR LES PAS DE L’ESPAGNE

Printer-friendly versionSend to friendPDF version

L’entreprise cordouane Todolivo a poussé les premiers investisseurs portugais à investir dans les premières plantations réalisées au Portugal. Dès lors, le nombre de plantations au Portugal n’a cessé d’augmenter. Les investisseurs locaux et notamment les espagnols attirés par le prix du terrain, bien plus bas qu’en Espagne, ont fait du Portugal un pays dont il faudra tenir compte dans le secteur de l’huile d’olive européen. Le potentiel de croissance des nouvelles plantations au Portugal est très élevé, voire même supérieur à celui des pays dont les productions sont beaucoup plus élevées comme c’est le cas de l’Italie ou de la Grèce.