2000. LA TUNISIE, LE GRAND DYNAMISME DE L’AGRICULTURE LOCALE

Printer-friendly versionSend to friendPDF version

En l’an 2000, l’entreprise locale SADIRA, après avoir suivi pendant plusieurs années les premières plantations en Espagne, a compris que le moment était venu de prendre des décisions. La Tunisie est le premier producteur d’huile d’olive africain et le second pays du monde en surface plantée. En Tunisie, la culture de l’olive est trop importante pour ne pas envisager des alternatives de culture aussi importantes. SADIRA a réalisé la première plantation de 25 ha sur son propre domaine, et à partir de là, elle s’est consacrée à la promotion des plantations au sein du pays. Cette évolution est très importante compte tenu qu’il s’agit d’un pays où l’on trouve encore suffisamment de main d'œuvre et qui est en plus à bon marché, mais même ainsi, les producteurs locaux craignent que leur situation soit menacée dans le futur et préfèrent utiliser le système Super-intensif pour contrer cette variable entre autres.